Vente éphémère sur "A little Market "

Publié le par Neha

Bonjour à tous mes chers visiteurs !

Les vacances approchent à grand pas pour moi, alors avant de profiter d'un été tranquille en Ardèche puis en Dordogne, j'ai décidé de vider mes boites à bijoux pour que vous puissiez vous parer de perles silicatées pendant vos vacances sous le soleil !

Pour l'occasion, j'organise une "vente éphémère" sur A little Market, dans ma boutique Neha Crea !

Je vous invite à venir faire un tour, au cas où la perle rare serait disponible et je serai ravie de vous combler pour l'été. Les pièces proposées seront disponible à la vente jusqu'au 31 Juillet seulement, alors ne perdez pas une seconde, il n'y a que des pièces uniques de disponible et seulement 9 jours pour vous les offrir.

Je vous encourage également à le faire savoir autour de vous et de faire découvrir mon univers à vos amis ou à votre famille !

Je vous remercie pour votre soutiens, vous êtes de plus en plus nombreux à me rendre visite chaque années et j'ai comme l'impression que cela me donne des ailes !

A très vite !

Nathalie.

 Vente éphémère sur "A little Market "
 Vente éphémère sur "A little Market "
 Vente éphémère sur "A little Market "
 Vente éphémère sur "A little Market "
 Vente éphémère sur "A little Market "

Motif Oeil de Perdix - Inspiration : Réaction

Publié le par Neha

J’ai trouvé peu d’informations sur le sujet mais « L’oeil de perdrix » est un motif que l’on utilisait dans le temps souvent dans les arts de la table, pour décorer la faïence ou la porcelaine et ceci particulièrement autour du 18 ème et du 19 ème siècle. La perdrix grise ou rouge, est un animal sauvage à plume , que l’on chasse et que l’on mange malheureusement encore aujourd’hui. Mais en dehors de tout débat sur la chasse, ce motif est très intéressant. C’est pour cela que j’aimerais lui donner une autre existence, au travers de mes perles et de façon plus contemporaine, grâce à des coloris plus frais et à un motif allégé et plus aéré.

Je me suis donc intéressée à reproduire ce motif sur mes perles, car je le trouvais très fin et rythmé. Pour le réaliser, il faut faire preuve de patience et de concentration mais la technique n’est pas compliqué. En revanche, la précision est essentielle pour que l’harmonie du motif soit là. Et avec un peu d’entrainement, toutes une variétés de points s’offre à nous finalement ...

Si les couleurs plus prononcés et plus vives apportent un esprit jeune et moderne , j’apprécie cependant la douceur tendre du gris et du rose opaque de chez Effetre, cela m'évoque une sorte de cocon, calme et apaisant d'un moment tranquil. Mais parfois quand même, je me laisserais bien tenter par le sublime Fushia de chez CIM ...

Pour un set chic et discret, j'adore les couleurs poudrées. Mais dans les modèles à venir il sera intéressant de diversifier les couleurs pour créer des atmosphères très différentes tout droit venu des pays scandinaves, asiatiques ou encore de la Transylvanie ! Je vous réserve bien d'autres variations !

Ah le monde... Ce qui est bien c'est que le monde animal, lui, n’a pas finit de nous inspirer !

Motif Oeil de Perdix - Inspiration : Réaction
Motif Oeil de Perdix - Inspiration : Réaction
Motif Oeil de Perdix - Inspiration : Réaction
Motif Oeil de Perdix - Inspiration : Réaction

Neha Crea - Perles de verre artisanales

Publié le par Neha

Je travaille actuellement sur mon nouveau site internet, alors entre deux réunion avec ma web-designeuse personnelle, une collection à produire et à monter et quelques piles de paperasse et quand même un peu de bon temps, j'ai pris le temps de réaliser quelques perles pour une commande et pour le plaisir aussi.

Au programme, travail des points , travail du verre dychroique et travail de murrines motif floral de rose.

Profitez bien et n'hésitez pas pour toutes vos questions je serai ravie de vous répondre !

A bientôt !

Neha Crea - Perles de verre artisanales
Neha Crea - Perles de verre artisanales
Neha Crea - Perles de verre artisanales
Neha Crea - Perles de verre artisanales
Neha Crea - Perles de verre artisanales

Martinique - Une perle dans les Caraibes.

Publié le par Neha

La Martinique,

Petite île, si jolie. Un petit bout de terre dans les caraïbes où j'ai trouvé le calme et la sérénité pendant quelques semaines. Un paradis où les arcs en ciel sont tellement beaux, où la végétation ne respecte que sa propre loi, où les gens sont si accueillants. L'air salin, la chaleur du soleil et la douceur du sable fin ont eu un effet secondaire sur moi et ceci après seulement quelques heures là bas. Une nuit au bungalow m'a suffit pour décompresser et d'un seul coup, vous ne vous souciez plus de rien, vous respirez, vous vous apaisez, les lézards ne vous surprennent plus et les grillons vous bercent la nuit ...

C'est fou, cette vie ici en région parisienne. Cet endroit qui nous maltraite sans qu'on s'en rende vraiment compte. Pollution olfactive, auditive, visuelle, par lesquelles on se sent agresser en permanence de jour comme de nuit. On l'accepte sans vraiment faire attention, mais on rêve d'ailleurs, continuellement. C'est difficile de se satisfaire de ce que l'on a ici, entre quatre mur avec vue chez le voisin, quand on aime l'espace et la nature. Ou alors il faut avoir les moyens de vivre dans un endroit un peu privilégié... Ah! La tranquillité... Un toit sur la tête, un petit coin d'herbe arboré, une vue dégagée sur un paysage libre d'être ce qu'il est, un hamac, un air pur, de la nourriture saine, de l'eau propre et voilà, je suis chez moi, dans la simplicité de la vie. Cette vision, me soulage. C'est comment votre coin de paradis à vous quand vous fermez les yeux ?

Mais heureusement le printemps approche ! Heureusement ici en métropole nous avons la joie de voir la beauté des quatre saisons, heureusement ici nous sommes entouré de nos proches, de nos habitudes et de nos rituels qui finalement manquent lorsque l'on est pas vraiment chez nous.

Mais les habitudes se prennent vite. Les petits déjeuner sur la terrasse avec vue sur la Montagne Pelée me plaisait beaucoup. Les planteurs au Touloulou avec vue sur la mer des caraïbes aussi. Les balades, les baignades et tellement, tellement, de choses ! Je ne peux pas tout décrire... C'était un voyage très attendu une fois réservé, mais inattendu par la destination et surtout, un an en arrière je n'aurai jamais imaginé que je me baignerai cette année dans les caraïbes et en plein hiver.

Vous n'imaginez pas, mais j'ai des étoiles pleins les yeux. Avoir parcouru l’île pendant trois semaines, c'était formidable. Ce sont des moments inoubliables que j'ai passé là bas et je mesure ma chance d'y être allée, d'avoir rencontré ces gens merveilleux avec un coeur énorme, c'est inestimable.

En plus des paysages de rêve, cette île m'a réservé de belles découvertes, l'îlet la perle, Gatien le seul verrier au chalumeau de l'île, la tortue de l'anse noire ...

Je partage avec vous quelques souvenirs de l’île aux fleurs, profitez bien, accordez vous une pause. Respirez devant l'immensité de la nature... Et si l'envie vous prend de vous envoler pour la Martinique, si vous grimpez la Montagne Pelée, vous trouverez certainement au sommet, un marble "Nuage de CO2 aux pluie acides" de Guillaume Thoraval, que j'ai pris soin de déposer là haut. Si vous le trouvez, il est à vous.

 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.
 Martinique - Une perle dans les Caraibes.

Inspiration - Réflexions - Croquis

Publié le par Neha

Les idées fuses, les envies s'accumulent, les motifs me parlent, les couleurs m'envahissent, les effets de matières, les formes et les possibilités, l'imagination, mes réflexions, la logique, la peur, le désir, processus créatif, bouillonnement cérébral, des picotements au bout des doigts et la musique et tout ce qui m'entoure et tout ce que je vois, ce que je veux, ce que j'aimerais, ce que j'envisage, ce que je peux. Prendre des décisions, faire des choix. Les entrailles qui s'angoissent, le cœur qui s'ébranle, l'espoir qui me parle. Et quand je m'emporte et quand je m'acharne. Paralysie et frénésie se confondent. Ah! Le feu créatif...

 Inspiration - Réflexions - Croquis

Billes de Verre - Petites oeuvres d'art mysterieuses

Publié le par Neha

Il n'y a pas que les enfants qui rêves de gagner des tonnes de billes dans la cours de récréation. Moi aussi j'en rêve d'abord et comme beaucoup de verriers d'ailleurs...

C'est très peu courant en France de collectionner les billes, nous associons cela plutôt à un jeu enfantin, elles n'ont aucunes valeur à nos yeux. Pourtant au delà de nos frontières, il existe de vrais amateurs de ce type d'oeuvre d'art. Evidement, il n'est pas question de collectionner les petites agathes que nous avions plus jeune, il s'agit plutôt de sphères en verre dans lesquelles sont inclus ou implosés différents motifs, floraux, abstraits et mystérieux. Paul Stankard ou Yoshi Kondo sont de vrais maîtres en la matière, l'un connu pour ses sphères énormes composées d'une multitude d'éléments représentant faune et flore, tandis que le suivant est connu pour ses incroyables superpositions de points... Je vous conseille d'effectuer une petite recherche rapide pour vous donner une idée de ce dont je parle, ça vaut vraiment le détour. Et si cela éveil en vous une certaine curiosité, sachez que vous trouverez de nombreux artistes verriers américains ou japonais sur la toile dont le talent dépasse l'entendement ! Et la il semblerait que les français s'y intéressent de plus en plus et ça, c'est bon.

A l'instar de toutes les sculptures que vous pouvez trouver sur votre chemin dans les galerie d'art, les billes de verre, uniques en leur genre, que l'on nomme "marble" dans les pays anglophones, peuvent aussi valoir de l'or. Et ce n'est pas très étonnant, lorsque l'on sais que certain verre sont constitués de cuivre ou bien que l'on vaporise de l'argent dessus. Mais surtout, leur valeur à mes yeux va bien au delà de la qualité de la matière première ! Si Séraphine de Senlis utilisait des peintures dont la composition nous échappe encore, il n'en reste pas moins le résultat formidable de ses toiles. Et lorsque je prend conscience du temps consacré pour chaque technique, lorsque je pense aux nombres d'essais qu'un verrier doit effectuer pour acquérir un savoir faire, découvrir des effets, les maîtriser et être capable de les reproduire, lorsque je pense au temps que cela prend pour réaliser un petit marble ... c'est tout simplement fou !

Je reste sans voix lorsque que je regarde maintenant ces billes qui garderont leurs secrets pour l'éternité et il en va de même pour l'âme du verrier qui à déposer sa passion à l’intérieur... Même si les mystères de ces billes semblent nous échapper, je suis capable de rester de longues minutes devant chacun des marbles que j'ai eu l'occasion d'avoir entre les mains, comme ceux de Beau Barett ou encore de DMS Art Glass, à essayer de décrypter, techniques, couleurs, méthodes... et tout simplement a contempler la beauté de l'oeuvre.

Alors moi aussi, je commence à me passionner pour ces billes et entre deux perles je m'essais à la pratique de cette technique difficile. Voici le résultat de mes dernières expérimentations. Je débute alors...

Billes de Verre - Petites oeuvres d'art mysterieuses
Billes de Verre - Petites oeuvres d'art mysterieuses
Billes de Verre - Petites oeuvres d'art mysterieuses
Billes de Verre - Petites oeuvres d'art mysterieuses
Billes de Verre - Petites oeuvres d'art mysterieuses
Billes de Verre - Petites oeuvres d'art mysterieuses

L'histoire des perles de la préhistoire à nos jours

Publié le par Neha

Dans mes rêves, plus tard chez moi il y aura une grande bibliothèque composée d'étagères et elle s'étalerait sur tout un mur. Les romans de Jane Austen et des sœurs Brontë côtoieront les beaux livres d'art et les livres mystérieux. Vous savez, ceux avec de belles couvertures, parfois en cuir ou recouvert de tissus, usées par le temps et à l'odeur si particulière du vieux papier qui a jaunit. Alors, je pourrais m'installer dans un magnifique fauteuil douillet, large et confortable, glisser mes pieds sous un petit plaid en laine bien chaude et me blottir contre un coussin moelleux pour y lire un livre ou bien feuilleter quelques pages d'un magazine... A côté, il y aurait une petite table ronde sur laquelle il y aurait une lampe et un embrouillamini de bouquins en cours de lecture, simplement parce que je ne reste jamais ordonnée très longtemps et que je suis souvent indécise sur mes lectures...

Mais en attendant, ma petite étagère actuelle se remplit discrètement et j'ai eu le plaisir de recevoir pour Noël un livre magnifique, qui n'est malheureusement plus édité et par conséquent plutôt rare et cher. Il s'agit du livre de Lois Sherr Dubin, L'histoire des perles de la préhistoire à nos jours, qui est sans doute une sorte de bible en la matière. Ce livre ne traire pas seulement de la perle de verre, mais aussi des autres perles, en os, en pierre, en porcelaine c'est intéressant, enrichissant et inspirant.

J'en rêvais depuis un moment, car je m'interroge de plus en plus sur l'histoire de mon travail de verrier au chalumeau et sur la perle particulièrement. Et oui, d'où viennent les techniques que j'utilise aujourd'hui, au 21 ème siècle et comment réalisait-on des perles de verres autrefois ? Comment la perle a t-elle évoluée dans le temps, selon les cultures et les civilisations, qu'elles particularités de formes et de motifs avaient t-elles ? Qu'elle était leur valeur et à quoi servaient-elles? Trésor ou pacotille ? Esthétique ou ésotérique ?

C'est bien dans ce livre que je pense trouver la majorité de mes réponses. Il s'agit de 40 000 ans d'histoire du néolithique à nos jours. Alors ce livre, que j'ai entre les mains, ne me laisse pas du tout indifférente. Moi, Nathalie petite demoiselle de l'an 2000, je reproduis des techniques ancestrales. Je détient entre mes mains un savoir qui à une histoire, un passé et une âme.

C'est simplement incroyable et fantastique. D'autant plus lorsque l'on sais que ce savoir faire a bien failli disparaître. J'ai entendu dire qu'autrefois lorsqu'un verrier divulguait son secret, il pouvait être mis à mort pour avoir fait ça. On comprend mieux pourquoi au fil du temps il est devenu rare, ce savoir. Mais heureusement aujourd'hui nous savons qu'il est primordial de le transmettre pour le garder en vie, le faire vivre et surtout pour l'enrichir.

J'espère d'ailleurs bientôt avoir l'occasion de transmettre moi même ce que je sais faire aujourd'hui. Vous accueillir, vous mettre face à la flamme et vous permettre de découvrir cette magie et ce plaisir de travailler le verre. D'ailleurs si la curiosité vous pique et que ça vous gratte un peu trop, je suis prête à vous servir !

L'histoire des perles de la préhistoire à nos jours
L'histoire des perles de la préhistoire à nos jours
L'histoire des perles de la préhistoire à nos jours
L'histoire des perles de la préhistoire à nos jours

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog